Follement !


Et si nous décidions soudain – follement ! – de nous astreindre (…) à une discipline du bonheur par les petits plaisirs immédiats, ignorant les innombrables autres, clinquants et sensationnels, que nous fait miroiter la société de consommation et de nous efforcer, par exemple, (…) de sourire aux fantômes de notre imagination poétisante ? Qui peut dire, alors, quelles sortes de perspectives s’ouvriraient inespérément à nous (…) ?

Denis Grozdanovitch, La puissance discrète du hasard

Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le votre